Stratégie d'invest

Bonne année à tous,

Après une année 2022 riche en découverte, mais pas forcement en gain, je me pose quelques questions.

1 - Private equity ou PER : Contexte ; j’ai 3 Ass Vie 100 % ETF avec versement mensuel de 100 € chacune (Nalo, Darjeeling, Goodvie ouvert en décembre avec 500 €)
Un PEA avec DCA de 200 € mensuel, 10 sociétés CAC 40 + 30 % ETF MSCI WORLD

J’ai beaucoup investi en private equity via lita et tudigo, ce qui m’a permis de bénéficier d’un crédit de 25 % sur mes impôts. J’investis de petites sommes à chaque fois , le PEA n’a pas forcément d’intérêt à ce stade. J’arrive à 2% de mon portefeuille en start up.

J’ai prévu 3 000 € cette année pour des start up (1000 tudigo, 1000 wiseed, 500 caption, 500 lita). Via Fair Moove et tudigo, j’ai la possibilité d’investir ce soir sur les projets QVEMA sur M6. Est-ce que je ne prends pas trop de risque en amenant la proportion à 5 % de mon portefeuille ?

Je n’ai pas encore de PER, je suis juste au dessus de la TMI 30%, est ce qu’il ne serait pas judicieux de mettre ces 3 000 € en PER Nalo ou Yomoni pour ramener ma TMI à 11% ? Je ne pense pas avoir de grosse différence de revenu entre aujourd’hui et ma retraite ce qui explique l’absence de PER à ce jour.

Il y a 30 K sur PEA investi 30 % MSCI word et 70 % sur 10 société cac40 et un peu d’hydrogène (Lyfe).
En assurance vie, il y a 2 * 6K et 500 €.
Je suis à 5 K en Start Up.
Avec le PEE 20 K, ca représente 20 % de mon patrimoine brut (beaucoup d’immo avec prêts)

J’ai également un peu de crowlending via différentes plateformes, quelques placements exotiques (foret, vignes pour 1% et une épargne de précaution bien entendu.

L’idée des start up serait à minima qu’une fonctionne pour compenser les pertes des autres, j’aurais ainsi au moins gagné les 25 %. j’ai majoritairement 200 € sur une vingtaine de société.

2 - Immo via SCPI ou en dur : Autre sujet, j’ai 20 K disponible sur un PEE qui ne rapportent rien. je souhaite les réinvestir en immobilier.

Contexte : j’ai deux studios en LMNP, deux SCPI corum et sofidy (Hors France) avec une partie emprunt. La banque me valide un prêt de 150 k pour un bien. J’aimerais un revenu complémentaire ou à minima être à 0 (pas devoir sortir des sous pour rembourser la banque)

Je viens d’avoir un entretien avec Irroko, leur SCPI m’intéresse mais 75 K minimum, je ne suis pas certain d 'avoir 55 k de prêt et les dividendes ne suffirons pas pour rembourser. La nue propriété n’est pas possible avec un emprunt. J’ai un entretien mi janvier avec coloca (société de colocation clé en main). J’ai une opportunité sur un bien en location nue qui passerait avec l’emprunt de 150 k et serait à l’équilibre.
Je pourrais également placer les 20 k sur une de mes SCPI pour aller chercher un peu de revenus .

3 - J’ai un projet personnel de 12 000 € sur deux ans, soit 500 €/mois que j’aimerais financer avec des revenus passifs (150 à ce jour). L’ultime solution solution serait également de piocher dans le PEE, sans faire de levier.

Avec tous ces éléments pouvez m’aiguiller dans mes choix ?

Merci,

1 « J'aime »

Salut,
Je ne comprends pas ton minimum de 75000euros chez Iroko ? Tu es sûr que tu n’as pas fait une erreur ?

je vais redemander, c’est ce que j’ai compris par téléphone.

J’ai souscrit à Iroko via Wiseed et il n’y avait pas de minimum. Je crois qu’on peut souscrire en direct aussi et sans minimum.

EDIT : minimum de 5k pardon

1 « J'aime »

Hello Quentin!

Tu es un bonne épargnant :slight_smile:

1)Tu peux voir le PER aussi comme une épargne forcée, avec un effort d’épargne plus faible avec a défisc. De plus sur le long terme, les intérêts composés devraient largement supplanter la fiscalité à la sortie. Cela peut-être intéressant, tout en sachant que tu ne diversifies pas plus que ça par rapport à Nalo. Exemple moi je suis dans la tranche 30% et je verse 1200 euros par ans…
Pour les startup c’est un choix personnel… c’est aussi une conviction vu comment tu le fais! Si tu veux limiter l’équity, tu peux faire de l’obligation via Lita par exemple?

2)Pour le LMNP tu l’as fait tout seul? Ca me semble dur de viser l’auto financement maintenant… sauf en étant trés agressif peut-être ce que tu propose coloca?
Pour Iroko moi j’avais noté 5k mini… La réponse sur l’emprunt en nue m’étonne?

Je viens de calculer rapidement, il me faudrait verser 800 € par an pour ramener ma tmi à 11 %.
Un per à me conseiller. Le reste pourrait rester en equity.

Pourquoi dis tu que nalo diversifie peu ?

Pour les lmnp, je me suis formé sur you tube puis j’ai acheté à bon prix deux studios en 2020. Je gagne de quoi payer les charges et la banque et un petit cash flow de 20 euros par mois. Ce que je rembourse à la banque est un gain futur.

Pour faire de gros cf, il faut viser des biens à rénover en campagne à moins de 1000 € m2. Ça demande du temps et un budget plus important.

Oui on me confirme 5k.
Je dois étudier un projet immobilier, je prendrai ma décision selon le projet, immobilier avec prêt ou apport sur irroko.

De réputation le PER de Linxea est flexible et peu cher.
Sinon en piloté, Nalo et Ramify. Il semblerait que Caravel soit l’option la plus durable. Même si de fait en gestion libre, tel ton PEA tu peux choisir tes valeurs.

Je disais plutôt que si tu ouvres un PER piloté ETF nalo ou Yomoni, tu repartiras sur les même supports que ton AV Nalo, sauf si tu as privilégié ISR pour nalo et que tu changes de crémerie! Cependant ca reste des ETF généraux, types World, SP500…

Ok cool pour tes acquisitions, tu as travaillé! Du coup personnellement je n’ai pas de SCPI, mais je n’en voyais pas l’intérêt à notre âge, quel avantage y vois-tu?

Sachant que si tu veux faire l’ayatollah de la diversification, tu es déja bien exposé à l’immo

Merci @benjamin.g13

Pour continuer à diversifier, plutôt PER chez Linxea du coup, j’ai l’année pour l’ouvrir. Est-ce que je peux stopper les versements si mes revenus venaient à diminuer.

De ma petite xp, la SCPI en nue propriété à un intérêt si pas d’emprunt et grosse somme à placer pour un complément de retraite 5 ans plus tard.
J’ai investit avec un emprunt sur 25 ans, que je pouvais faire à mon Age, il se rembourse tout seul. La SCPI que j’ai pris permet de diversifier sur l’Europe ayant déjà de l’immo en France. Même un avantage que l’immo sans les contraintes, le rendement est un peu plus faible.

Je te concède que j’ai déjà pas mal d’immo, à ma connaissance, c’est le seul placement ou l’en peut s’enrichir à crédit. Un bien tangible me parait peu risqué. Tu penses que je suis trop diversifié ?

Pour le PER oui tu peux arrêter les versements quand tu veux!

Pour la diversification, c’est à toi de voir, c’était surtout par rapport à la SCPI. Si je comprends bien tu ne seras pas à la retraite dans 5ans :smiley: donc tu comptes revendre tes parts? La fiscalité de tes loyers sera très élevée
Ahh emprunt de 25 ans sur SCPI, je ne sais pas si c’est encore possible…

L’idée serait de vendre les studios avec exonération plus value ( vu avec le notaire) pour s’en servir comme apport. Les scpi viendraient ensuite si besoin.

J’ai investi il y a 6 mois en scpi avec prêt sur 25 ans. La question était est-ce que les fiscales en immobilier s’appliquent aux scpi

« Les prévisions sont difficiles, surtout lorsqu’elles concernent l’avenir. »

Je trouve périlleux de s’endetter à long terme pour générer des revenus.
Un effondrement n’est pas du tout inenvisageable et même sans ça une forte récession est probable, une chute des prix de l’immobilier, …
On rentre dans des temps chaotiques comme jamais. Attention à ne pas se surengager sur des recettes qui ont marché à court terme.

Je partage mon expérience personnelle. J’ai fait du trading intraday du printemps 2007 à l’hiver 2008 (voir la courbe du cac40 sur 20 ans : c’est comme débuter le ski par le ski extrême). J’ai vu venir la crise de l’été 2007 et ai globalement été bien positionné tout le temps. Tout se passait conformément à ma compréhension et ça me donnait confiance. Je m’étais donné une limite de portefeuille à 25k€ car mon intérêt était d’abord de comprendre plutôt que de gagner. Pendant neuf mois, j’ai gagné, certes petit mais de manière continue. J’ai appris l’analyse technique et à me protéger des contre-pieds des algorithmes. Un jour que je m’étais positionné avec un gros effet levier sur un rebond technique assez garanti, la bourse a plongé big time. Quand je dis big time, je veux dire que le volume de vente changeait d’un ordre de magnitude par rapport à la normale. Sans aucun événement connu qui soutende cette chute. Même avec mes stops, ça faisait un gros bouillon. C’était la SG qui débouclait les positions de Kerviel, 60 mds en 3 jours, sachant que le volume d’échange normal quotidien de la bourse Paris est inférieur à 5mds.
Affronter les algos était déjà devenu très chaud mais là on changeait de dimension. J’ai arrêté le trading.

1 « J'aime »

Je ne fais pas de trading, je ne suis pas trader.
L’immobilier tout comme la bourse fluctue, sur la durée les variations ne se voient plus. J’ai une vision à long terme 20 25. Une chute aujourd’hui, m’impacte peu.

Je m’endette pour L’immobilier locatif, les loyers rembourse. Je ne mendette pas pour une voiture par contre, cela pert trop vite sa valeur.

J’ai bien compris mais quand je parle de temps chaotiques, je ne pense pas à des variations boursières. Plutôt à une grosse dépression style 1929 du fait de la fin des énergies fossiles. Autant l’inflation est profitable aux endettés, autant une déflation peut faire très mal. Je ne donne pas de leçons, je m’interroge juste sur la validité à moyen terme des stratégies d’investissement qui ont fait leurs preuves sur les décennies passées.